Articles Tagués ‘Algérie’

La presse algérienne reflète très bien les contradictions d’une société qui doute de son avenir économique. Alors qu’un pétrolier, ex-ministre et patron de la Sonatrach devenu consultant, jure que le gaz de schiste est l’avenir du pays, un responsable algéro-américain explique que les leaders de la Silicon Valley sont natifs d’Alger, d’Oran, de Constantine et d’Ouargla…

⇒⇒⇒

 

Le gouvernement algérien abandonne le gaz de schiste et donne sa priorité au développement des énergies renouvelables. Cela a été dit clairement par le ministre de l’Énergie, Noureddine Boutarfa, en marge d’une conférence animée, à la mi-avril, à l’École des hautes études commerciales de Koléa (près d’Alger) sur le programme national des énergies renouvelables. ⇒⇒⇒⇒

 

Hier vers 1h, de nombreux citoyens de la commune de Aïn Farès, à 13 km du chef-lieu de la wilaya de Mascara, sont descendus dans la rue pour réclamer l’abandon immédiat et définitif de l’exploration du gaz de schiste dans la région. ⇒⇒⇒⇒

 

Le potentiel en hydrocarbures des bassins du sud-ouest du pays s’avère très important.

Le domaine minier national n’a pas encore livré tous ses secrets. En un mot, il reste beaucoup de pétrole et de gaz à découvrir, l’Algérie restant sous-explorée. Telle est la conclusion principale de la rencontre organisée par l’Agence nationale de valorisation des hydrocarbures (Alnaft) sur l’activité prospection dans le secteur des hydrocarbures.⇒⇒⇒⇒

d-il-y-a-encore-beaucoup-de-petrole-et-de-gaz-a-decouvrir-5f4b2

Alors que Manuel Valls se rend en Algérie les 9 et 10 avril, le mouvement populaire contre le gaz de schiste est toujours vigoureux. Il y a un an, la recherche de gaz de schiste avait embrasé le sud du pays. Le bas prix du pétrole a conduit à suspendre les travaux, mais les multinationales et Total restent à l’affût.

arton9490-7cff5

Alger, reportage de Lina Maoubouté

(suite…)

Les Réserves souterraines aquifères sahariennes ÉPUISABLES et VULNÉRABLES sont menacées par le projet non-rentable et polluant de l’exploitation du Gaz de Schistes en Algérie

AquifereAlgerie (suite…)

« Nous avons troqué le gaz de schiste contre les jardins potagers »

par Hacina Zegzeg

Hacina Zegzeg était annoncée dans diverses rencontres à Paris, Lille, Lyon et Marseille, ces dernières semaines pour témoigner de la lutte à In Salah. Elle n’a pu finalement s’y rendre car le régime algérien a refusé de lui délivrer son passeport. A défaut de pouvoir être présente, elle a envoyé ce texte.

arton5514-1c9f4 (suite…)