Articles Tagués ‘assemblée nationale’

La réforme du code minier va être étudiée à l’Assemblée courant janvier. Les opposants affichent leurs inquiétudes face à un texte qui ne soumet pas les activités minières à la charte et au code de l’environnement. ⇒⇒⇒⇒

logo

 

photo2

A Lima lors de la COP20

(suite…)

Les questions des députés se multiplient à l’Assemblée Nationale, les réponses de Ségolène Royal aussi, réaffirmant une fois de plus que c’est juré les énergies fossiles on n’en veut plus.

Après la députée écologiste Michèle Bonneton la semaine dernière (voir notre article ici), c’est au tour de Pascal Terrasse de s’y coller cette semaine :

(suite…)

Lors de la séance de questions au gouvernement de cet après-midi, la députée écologiste Michèle Bonneton interroge la ministre après le rassemblement de Barjac :

(suite…)

o-GAZ-DE-SCHISTE-facebook

Alors que l’industrie gazière s’attend à recevoir dans les prochaines semaines le feu vert du gouvernement Couillard pour débuter des projets pilotes d’exploitation [[1]], le Regroupement vigilance hydrocarbures Québec lance un message clair aux membres de l’Assemblée nationale en déposant plus de 28 500 déclarations de citoyens et citoyennes, dûment signées, résultat de la deuxième partie de son opération « Vous n’entrerez pas chez-nous ».

Ces déclarations s’ajoutent aux 37 000 autres déposées à l’Assemblée nationale le 17 avril 2012 [[2]]. Ces signatures ont été recueillies une à la fois, au cours de longues heures de travail de porte à porte, par des citoyennes et des citoyens bénévoles, dans les municipalités de la Vallée du Saint-Laurent. « Ce sont donc 65 500 personnes convaincues qui disent NON à la fracturation et qui font savoir sans équivoque aux compagnies gazières et pétrolières qu’elles ne sont pas bienvenues dans leur région », affirme Jacques Tétreault, porte-parole du RVHQ.

Lire la suite http://www.mondialisation.ca/quebec-la-population-de-la-vallee-du-saint-laurent-dit-a-nouveau-non-aux-gaz-de-schiste/5412440

Cette vidéo a été réalisée par Christophe Hecker, co-auteur avec Alexandre Andlauer du livre « Libérons des énergies made in France« , un plaidoyer pour le gaz et le pétrole de schiste en France.

Celui-ci a fait l’objet d’un article publié sur le site d’ Usine Nouvelle : Gaz et pétrole de schiste en France : un débat définitivement mort-né ? http://www.usinenouvelle.com/article/gaz-et-petrole-de-schiste-en-france-un-debat-definitivement-mort-ne.N292167

L’Assemblée nationale a voté, vendredi 10 octobre, l’article 1er du projet de loi de transition énergétique, qui prévoit de réduire la part du nucléaire dans la production d’électricité de 75 % à 50 % à l’horizon 2025, comme promis par François Hollande.

Le même article du projet de loi, qui était débattu depuis lundi, programme la diminution de moitié de la consommation énergétique en 2050 par rapport à 2012. Les députés y ont ajouté un objectif intermédiaire de réduction de 20 % de la consommation en 2030, par un amendement gouvernemental.

Ce premier article a fait l’objet d’une obstruction parlementaire de la part de l’UMP. Le parti d’opposition a déposé quelque 5 000 amendements au projet de loi débattu depuis mercredi en séance publique, dont plus de 500 amendements pour le seul article 1er. Pour contrarier le débat, un député est allé jusqu’à provoquer la présidente de séance, Sandrine Mazetier, en persistant à l’appeler « madame le président ».

Lire la suite http://www.lemonde.fr/planete/article/2014/10/10/l-assemblee-vote-la-reduction-de-la-part-du-nucleaire-de-75-a-50-en-2025_4504066_3244.html

Transition énergétique : clôture du débat sur le nucléaire, le titre I (enfin) adopté http://www.actu-environnement.com/ae/news/lpte-cloture-debat-nucleaire-adoption-titre-1-ump-22936.php4