Articles Tagués ‘Balcombe’

balcombe-3-frack-off-2013

L’été dernier, le village anglais de Balcombe faisait la une des médias. Il était devenu le symbole de l’opposition à la fracturation hydraulique. Des milliers de militants écologistes avaient maintenu la pression pendant plusieurs semaines. Ils protestaient contre les travaux exploratoires entrepris par la société Cuadrilla en vue d’extraire du gaz de schiste. Le combat a laissé la place à un ambitieux projet : les habitants de cette bourgade du Sussex se lancent dans la production d’énergie solaire.

Lire la suite http://www.novethic.fr/lapres-petrole/transition-energetique/isr-rse/balcombe-repond-au-gaz-de-schiste-par-lenergie-solaire-142641.html

Les forces de l’ordre sont accusées d’avoir abuser de l’article 14 avec seulement 29 condamnations à l’issue des 126 arrestations.

BoFdhsqCYAA34LW

La plupart des personnes arrêtées au cours d’un été de manifestations contre la fracturation dans le village de Balcombe ont été acquittées, menant à des soupçons de criminalisation de la manifestation pacifique envers la police dans une opération de 4 millions de livres sterling.

Le dernier des procès résultant de 126 arrestations effectuées par la police du Sussex au cours des journées d’action en dehors du site Cuadrilla l’été dernier s’est terminé ce mois-ci. 114 charges, concernant 90 personnes, seulement 29 ont abouti à des condamnations, selon « la liberté de réponses de l’information de la Crown Prosecution Service (CPS) » et de la police .

La police du Sussex est accusée d’utiliser les arrestations massives, des conditions de détention draconiennes et l’article 14 avis en vertu de la Loi sur l’ordre public de 1986 à fin de criminaliser la protestation pacifique sur le site de Balcombe, lorsque l’entreprise d’énergie Cuadrilla a effectué des forages exploratoires.

Lydia Dagostino, l’avocat qui a agi pour la plupart des accusés, explique que, selon plusieurs d’entre eux, ils crurent que l’opération de maintien de l’ordre avait été utilisé comme un modèle pour l’avenir de la police des manifestations anti- fracking. Elle a dit : «Qui sait si il y avait une sorte de directive donnée sur la façon dont ils ont abordé ce – ‘ c’est le secteur de l’énergie, faisons ce que nous avons envie de faire  » C’était presque comme s’ils [les policiers ] avaient dit « nous allons arrêter beaucoup de personnes et justifier plus tard.

Traduction approximative et partielle. La suite en anglais sur : http://www.theguardian.com/environment/2014/may/15/sussex-police-criminalising-fracking-protest-acquittals-balcombe?CMP=twt_gu

DSCF0103
Le stand du collectif  » Bastagaz ! Alès  » au Marché d’Alès avec la banderole de nos amis allemands de Lünne  présents au week-end de la rencontre internationale EUROMED qui s’est déroulée les 7/8 et 9 Mars 2014 à Saint Christol lez Alès

 

La Maison pour tous de St Christol-lez-Alès vient d’accueillir une rencontre d’associations et de collectifs citoyens contre les gaz et le pétrole non conventionnels, venus de 19 pays euro-méditerranéens. Trois jours de débats durant lesquels les participants ont décidé la rédaction d’un courrier aux candidats aux élections européennes.
(suite…)

Télécharger Katheryn Mc Whirter Balcombe Montelimar 19 10 2013-2

Source http://www.ledauphine.com/drome/2013/10/20/la-lutte-s-organise-en-grande-bretagne-gczb

Sortant de la cour de justice où elle venait de plaider non coupable, Caroline Lucas, accusée de blocage d’une voie publique dans le cadre d’une manifestation contre le gaz de schiste, en a profité, mercredi 16 octobre, pour réitérer son message : « La fracturation hydraulique utilisée dans l’extraction du gaz de schiste met à mal la lutte contre le changement climatique. (…) Le gouvernement refuse de regarder les preuves, et il a choisi d’être le porte-étendard de l’industrie du gaz de schiste….. »

Lire la suite sur  http://www.lemonde.fr/planete/article/2013/10/19/la-deputee-caroline-lucas-le-visage-du-combat-contre-la-fracturation-au-royaume-uni_3499502_3244.html