Articles Tagués ‘Charbon’

Les 37 plus grandes banques internationales en 2016 ont réduit leurs financements directs aux énergies fossiles de 22% par rapport à 2015. Si ce premier pas est à saluer, des efforts reste à faire dans le choix des entreprises qu’elles soutiennent.⇒⇒⇒⇒

Au Premier ministre Malcolm Turnbull et aux membres du conseil d’administration du Fonds d’infrastructures australien:

Nous, citoyens du monde entier, vous demandons de ne pas octroyer un prêt d’un milliard de dollars d’argent public au complexe d’exploitation du charbon du Bassin de Galilée. Il s’agirait d’un désastre pour la merveilleuse Grande barrière de corail et pour notre planète.

Lien pétition

sans-titre

 

Quel impact a eu le dernier grand sommet climatique de Copenhague en 2009 sur les banques ? Aucun, si l’on en croit la dernière étude publiée par les ONG Oxfam et Les Amis de la Terre. Elle met en évidence l’écart abyssal qui continue de se creuser entre les financements des énergies fossiles et ceux des énergies renouvelables. ⇒⇒⇒⇒

 

Que se passera-il si nous continuons à brûler nos réserves d’énergie fossile – charbon, pétrole, gaz, ainsi que sables bitumineux, gaz et pétroles de schiste – jusqu’à leur épuisement ? Une étude de chercheurs allemands, anglais et américains, publiée le 11 septembre dans la revue Science Advances, tente d’y répondre. ⇒⇒⇒⇒

 

Une station de pompage et une station de traitement d’eaux minières, gérées par le BRGM responsable de la gestion des mines après l’arrêt de leur exploitation, ont été installées sur la commune de Freyming-Merlebach. Ce pompage permet notamment de limiter les remontées d’eau de la nappe et de préserver les terrains et les habitations en surface. Visite de ce dispositif innovant, troisième et dernier de ce genre mis en service sur le bassin houiller lorrain. ⇒⇒⇒⇒

Le secteur souffre de la chute des matières premières.

Après Anglo American et BHP, c’est au tour de South32 de passer d’importantes dépréciations d’actifs. La société australienne, qui s’est séparée de BHP Billiton en mai, a annoncé mercredi avoir inscrit dans ses comptes pour
En savoir plus sur http://www.lesechos.fr/industrie-services/industrie-lourde/021221764334-vague-de-depreciations-dactifs-pour-les-groupes-miniers-1139203.php?q2ks6BWAMT72roYY.99 ⇒⇒⇒⇒

Le 26e Congrès mondial de l’industrie gazière mondiale vient de se tenir à Paris. L’occasion pour les grandes majors des hydrocarbures comme Total, Engie (GDF Suez) Chevron, ExxonMobil ou Shell de mettre en avant leur vision de la lutte contre le changement climatique et de la transition énergétique : développer le gaz, présenté comme la « moins sale » des énergies fossiles. Sauf que le gaz reste bien une énergie sale, particulièrement lorsqu’il s’agit de gaz non conventionnel, et que son développement ne peut que se faire au détriment des énergies renouvelables et d’une véritable transition énergétique.

⇒⇒⇒⇒