Articles Tagués ‘Etats-Unis’

Selon une nouvelle étude de la USGS, le plus grand tremblement de terre jamais enregistré au Kansas – d’une magnitude 4,9 dans le nord-est de Milan le 12 novembre 2014 – a été officiellement lié à l’injection d’eaux usées dans des puits souterrains profonds.

Lire la suite de l’article ci-dessous.

Traduction en Français par Max du collectif BASTA!GAZ ALES

cest-officiel-injection

 

ExxonMobil a reçu un coup majeur mercredi après qu’un juge du Massachusetts ait ordonné à l’entreprise de livrer plus de 40 ans de documents de recherches sur le climat. Mercredi, la juge Suffolk de la Cour supérieure, Heidi E. Brieger, a refusé au géant pétrolier une ordonnance de protection qui aurait bloqué les avertissements du procureur général du Massachusetts Maura Healey visant les recherches internes d’Exxon sur le changement climatique.

Ouvrir le dossier ci-dessous pour lire l’article complet.

Traduction française par Max du collectif BASTA!GAZ ALES

exxon-40-ans-de-recherche-sur-le-climat

 

 

Le terminal méthanier vient de démarrer alors que la demande de gaz naturel liquéfié reste faible en Europe.

C’est parti. Le terminal méthanier d’EDF à Dunkerque a démarré ses activités commerciales depuis le 1er janvier, ont annoncé mardi ses actionnaires EDF (65 %), Fluxys (25 %), et Total (10 %). « Il a déjà accueilli trois navires pour les phases de test et devrait recevoir son premier bateau commercial courant janvier », indique Marc Benayoun, directeur exécutif d’EDF, en charge du pôle gaz. ⇒⇒⇒⇒

2054251_gaz-edf-met-en-service-son-terminal-de-dunkerque-web-tete-0211655050242

Les teneurs en méthane dans l’atmosphère augmentent de plus en plus vite depuis 2007. C’est la principale information du premier bilan mondial des émissions de méthane qui vient d’être établi par des chercheurs français. ⇒⇒⇒⇒

w453-78975-methanecycle

La hausse du prix du brut au-dessus de 50 dollars redonne des perspectives aux producteurs des États-Unis.

À ce rythme, les hydrocarbures non conventionnels pourront bientôt dire merci à l’Opep. Depuis que l’organisation emmenée par l’Arabie saoudite s’est employée à redresser les cours du pétrole, désormais bien installés au-dessus de la barre des 50 dollars le baril -, les pétrole et gaz de schiste ont repris des couleurs aux États-Unis. ⇒⇒⇒⇒

 

AMNÉSIE. Quand un puits n’est plus rentable, on le ferme et on s’en va. Et tant pis s’il fuit toujours.

Depuis le XIXe siècle qu’on extrait l’énergie du sol, pas grand monde ne s’était vraiment penché sur cette pollution issue de l’archéologie industrielle. ⇒⇒⇒

851ad45af382dfe7e3450f21b5ea91c3

 Bonne analyse de la situation si vous avez décroché ces derniers temps…

Géraud Guibert – Président de La Fabrique Ecologique [1]
Novembre 2016

(suite…)