Articles Tagués ‘Française de l’Energie’

#LobbiesPetroliers

La Française de l’énergie, spécialiste de la valorisation du gaz de charbon, fait valoir ses arguments pour ne pas tomber sous le coup de l’interdiction de nouveaux permis d’exploration d’hydrocarbures décrétée par Nicolas Hulot. ⇒⇒⇒⇒

 

#BastaGazAles

Situé à proximité de Lachambre, près de Saint-Avold, en Moselle, le derrick érigé en décembre par la Française de l’Energie ne passe pas inaperçu. Jusqu’au printemps, il fore le sous-sol à la recherche du gaz de houille emprisonné entre 1.000 et 1.500 mètres de profondeur, dans des veines de charbon n’ayant jamais été exploitées. ⇒⇒⇒⇒

 

2063112_francaise-de-lenergie-extrait-le-gaz-de-houille-avec-un-procede-inedit-web-tete-0211778427644_1000x533

En Lorraine la société F.D.E. (Française de l’Énergie) a le projet délirant de 14 forages d’exploration « gaz de couche » à très court terme. ⇒⇒⇒⇒

sans-titre

 

(suite…)

Si EGL, devenue Française de l’énergie, pouvait par le passé forer, pour tester la valeur du gaz de houille, sans passer par l’étape  » avis des communes » ce n’est plus le cas. Certes, l’avis n’est que consultatif, seule la préfecture peut agir, mais le scrutin permet de donner une tendance au représentant de l’État comme à l’industriel – bien que les associations écologistes doutent que l’un ou l’autre en ait cure.⇒⇒⇒⇒

 

ATTENTION A LA MANIPULATION DES PETROLIERS

 

L’article

La société spécialisée dans le gaz de houille European Gas Limited (EGL) a décidé de se rebaptiser « Française de l’Energie ». Elle espère démarrer l’exploitation du gaz de houille en Lorraine en 2017 grâce à une technique présentée comme « non-invasive« . Notre décodage de cette déclaration.⇒⇒⇒⇒

Ce mercredi 8 juillet, European Gas Limited (EGL), la société qui veut exploiter le gaz de houille en France, change de nom pour devenir la Française de l’Energie. Un nom symbolique pour montrer qu’EGL a fait fi de ses anciennes racines australiennes à la faveur d’un actionnariat principalement français et d’une implantation locale en Lorraine. Depuis 2009, cette PME a pour ambition d’exploiter le méthane contenu dans les veines de charbon du sous-sol français, à commencer par l’est et le nord de la France. En 2012 et 2013, Arnaud Montebourg, alors ministre du Redressement productif, vantait cette ressource qui permettrait de fournir 10 ans de consommation de gaz à la France.⇒⇒⇒⇒