Articles Tagués ‘Moselle’

#BastaGazAles

Situé à proximité de Lachambre, près de Saint-Avold, en Moselle, le derrick érigé en décembre par la Française de l’Energie ne passe pas inaperçu. Jusqu’au printemps, il fore le sous-sol à la recherche du gaz de houille emprisonné entre 1.000 et 1.500 mètres de profondeur, dans des veines de charbon n’ayant jamais été exploitées. ⇒⇒⇒⇒

 

2063112_francaise-de-lenergie-extrait-le-gaz-de-houille-avec-un-procede-inedit-web-tete-0211778427644_1000x533

Triste nouvelle : la  foreuse est arrivée, il y a déjà quelques jours, à Lachambre (Moselle) pour démarrer les travaux afin d’explorer puis d’exploiter le gaz de couche de Lorraine.

C’est la Française de l’Énergie (FDE), qui met en œuvre ce forage. La FDE vient d’être introduite en bourse avec des débuts difficiles pour son action.

lachambre_mr8000On pourrait rajouter sur ce panneau comme actionnaire-profiteur, le Crédit Mutuel Nord Europe qui investit l’argent de ses clients dans des énergies sales. (suite…)

Alors que la conférence mondiale sur le climat (COP21) se tiendra dans quelques semaines à Paris, le gouvernement français a donné l’autorisation à des compagnies pétrolières de chercher des hydrocarbures.⇒⇒⇒⇒

 

Une station de pompage et une station de traitement d’eaux minières, gérées par le BRGM responsable de la gestion des mines après l’arrêt de leur exploitation, ont été installées sur la commune de Freyming-Merlebach. Ce pompage permet notamment de limiter les remontées d’eau de la nappe et de préserver les terrains et les habitations en surface. Visite de ce dispositif innovant, troisième et dernier de ce genre mis en service sur le bassin houiller lorrain. ⇒⇒⇒⇒

forage-trittelling

Forage exploratoire de gaz de houille à Tritteling-Redlach

BrHouillard : un webdoc pour comprendre les enjeux du gaz de houille lorrain

BrHouillard est un excellent webdocumentaire universitaire, réalisé par des étudiants en journalisme numérique de l’université de Lorraine à Metz (Moselle). Il propose de comprendre les enjeux tournant autour de l’extraction éventuelle de Gaz de Houille dans notre région.
Qu’est-ce que le gaz de houille, en quoi est-il différent du gaz de schiste; pourquoi pourrait-il être prospecté en Lorraine, en particulier dans le bassin houiller, cela passerait-il par l’usage controversé de la fracturation hydraulique, existe-t-il des moyens « doux » de récupérer ce gaz, quelles en seraient les conséquences économiques et environnementales, est-ce un futur eldorado pour la Moselle ?

Toutes ces questions et de très nombreuses réponses vous seront fournis en consultant BrHouillard sur  http://france3-regions.francetvinfo.fr/lorraine/2014/11/26/brhouillard-un-webdoc-pour-comprendre-les-enjeux-du-gaz-du-gaz-de-houille-lorrain-600656.html

Le ministère de l’Écologie met en consultation jusqu’au 22 septembre quatre projets d’attribution de permis de recherche d’hydrocarbures conventionnels. Il s’agit du permis de Chambrey, en Moselle, du permis de Marne  de la Haute-Marne aux Vosges, du permis de Gastins en Seine-et-Marne et du permis de Herbsheim dans le Bas-Rhin.

2014-09-01_203959

Plus sur : http://www.actu-environnement.com/ae/news/consultation-projets-recherche-hydrocarbures-22552.php4#xtor=AL-33

Informations de Marie Noël du collectif STOP-GDHC Alsace et Lorraine

La carte des forages en cours ou pressentis en Moselle

Cliquer sur la carte pour l’agrandir

carte_des_forages-1

Le trait en rouge entre Tritteling et Pontpierre représente 2.7 km.

Cette carte laisse imaginer ce que pourrait donner l’éventualité de 180 puits de gaz de houille dans cette région. Il y a du relief, des villages, mais la campagne serait constellée.

La couche de charbon s’étend sur toute la Moselle, mais elle est plus épaisse dans cette région donc plus rentable. Au Nord, on peut voir la ligne très urbanisée, des anciens sites miniers Creutzwald, Freyming-Merlebach, Forbach et on distingue encore en gris foncé les anciens carreaux de mine (pas noté).

Sur les puits existants ou les futurs sites de forage pressentis :

Le puits de Diebling est ennoyé,. Les puits de Folschviller 1 et 2, actuellement, on ne sait pas où est le deuxième puits, sur celui qui a été visité, il y a maintenant des vannes mais jamais de mise en torchère.
Le puits de Tritteling est en cours de forage. A Pontpierre , un chantier est préparé pour la phase de préforage.
Les sites pressentis de Loupershouse et de Freybouse ne sont pas encore aménagés, il y a pour l’instant encore les champs. Les sites de Longeville et de Zimming ont été évoqués dans l’article de journal.

Télécharger l’article gaz_de_houille_RL_27o113-2