Articles Tagués ‘Pétrolia’

Le ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles, Pierre Arcand, refuse de s’engager à annuler les permis d’exploration pétrolière qui ont été consentis à des entreprises qui lorgnent le sous-sol de réserves fauniques du Québec. L’exploitation des ressources est possible sur ces territoires, selon lui. ⇒⇒⇒⇒

data=RfCSdfNZ0LFPrHSm0ublXdzhdrDFhtmHhN1u-gM,0iJwP8Y891ux_AXiGZrLNJ8PxIEVD8TkbLanCmKfPyNjORFUwbPtcCbnjsl-dNhpnHTkFVQJ5k2YrIDBTfZJ6IMn7LyQRNf4WWmt2Qamgu7

Il n’y aura pas de forages sur l’île Anticosti en 2016. La communauté innue de Mingan ayant obtenu cette garantie de la part des avocats d’Hydrocarbures Anticosti, elle suspend sa demande d’injonction provisoire.  ⇒⇒⇒⇒

 

imageYN7YRHM0

 

data=RfCSdfNZ0LFPrHSm0ublXdzhdrDFhtmHhN1u-gM,zeISIGfsXEUZPbZ8x6k0z_4jN3h8px_7IEzNe2eIovpVRB9V7jgR7JDNQZUEn2WxuRpcLnfKMElFhDKvyMwQLr3f8HuHAkCqfcQzo-GnS8G

Les représentants de la communauté innue de Mingan s’apprêtent à déposer une demande d’injonction pour invalider l’autorisation de réaliser trois forages avec fracturation à Anticosti, accordée par le gouvernement du Québec à Hydrocarbures Anticosti, le 15 juin dernier. Si l’injonction n’est pas accordée, les membres de la communauté innue ont l’intention d’aller carrément occuper l’île d’Anticosti pour empêcher les forages. ⇒⇒⇒⇒

image

carte anticosti

 

Embobinés par la firme de Philippe

Ben oui, vous avez été plusieurs à, encore une fois, vous faire berner par Philippe Couillard. Tout d’un coup et contre toute attente, il s’est fait l’apôtre de la lutte au réchauffement climatique. Un premier pas concret dans cette direction pour lui est de stopper la fracturation hydraulique du gaz et du pétrole de schiste à Anticosti par la binerie Pétrolia, ⇒⇒⇒⇒

carte anticosti

 

Le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, a réaffirmé jeudi son opposition à la fracturation hydraulique sur l’île d’Anticosti. Il a qualifié de « mauvaise décision » l’entente conclue par le précédent gouvernement avec trois compagnies d’exploration pétrolière, dont Pétrolia. ⇒⇒⇒⇒

 

Si les résultats des analyses en cours s’avèrent concluants, Pétrolia a bel et bien l’intention de mener des forages avec fracturation sur l’île d’Anticosti dès 2016, a affirmé lundi son président-directeur général, Alexandre Gagnon.⇒⇒⇒

 

 

1310940693113_ORIGINAL

Photo Nelson Sergerie / Agence QMI

Une vingtaine de citoyens contre les projets pétroliers ont manifesté à Rimouski, ce matin, devant l’hôtel Le Navigateur où se tient la conférence du président-directeur général de Pétrolia, Alexandre Gagnon.

Sept personnes inscrites au déjeuner-conférence ont perturbé la présentation du PDG au milieu des affaires et à des investisseurs. Des policiers de la Sûreté du Québec sont intervenus pour les expulser.
Les participants, qui se sont mobilisés sur Facebook, veulent exprimer leur désaccord envers les politiques de Pétrolia. Ils dénoncent les puits de forage de l’entreprise en Gaspésie et s’inquiètent pour la qualité de l’eau potable, tout en déplorant les travaux exploratoires en cours sur l’île d’Anticosti.

L’organisatrice du rassemblement et membre du groupe citoyen Prospérité sans pétrole, Marie-Phare Boucher, estime que les risques posés par l’exploitation pétrolière sur la qualité de l’eau potable sont trop peu connus. « C’est trop risqué de vouloir faire de l’argent quand on risque l’eau potable, qui est toute notre vie », fait-elle valoir.
Alexandre Gagnon poursuit sa tournée du Québec pour présenter les projets de l’entreprise au milieu des affaires et à des investisseurs.
Son voyage a également pour objectif, selon lui, de mieux expliquer les projets de l’entreprise, notamment aux personnes indécises par rapport à l’exploitation pétrolière.

Lire la suite http://ici.radio-canada.ca/regions/est-quebec/2014/08/26/001-manifestation-petrolia-rimouski.shtml