Articles Tagués ‘Picot’

Une conférence sur les sites pollués, dont celui de ce village cévenol, s’est déroulée à Alès, à l’initiative du collectif Basta!Gaz

1088087_obj6879011-1_667x333

Il y avait environ 130 personnes, ce dernier vendredi, à la conférence organisée par Basta!Gaz sur les risques miniers. Parmi celles-ci, un bon nombre était descendu de Saint-Félix-de-Pallières, village dont l’ancienne mine de plomb et de zinc pollue toujours le quotidien des habitants.

(suite…)

Environ 120 personnes étaient réunies au Capitol, vendredi soir pour la conférence, Sites miniers : Risques et pollutions. A l’invitation du collectif Basta!Gaz Alès, Jean François Narbonne, toxicologue, professeur à l’Université Bordeaux 1, docteur ès sciences, expert auprès de l’AFSSA,  André Picot, toxico-chimiste, professeur d’Université, directeur honoraire du CNRS, expert auprès de l’Union Européenne, Hubert Seillan, juriste, professeur de droit sont venus parler d’un sujet qu’ils connaissent bien, l’aprés-mine et plus particulièrement du site de Saint Félix de Pallière.

IMG_1657

Cette conférence a pu se faire grâce à Johnny Bowie, qui fut un des premiers riverains du site à tirer la sonnette d’alarme quand aux dangers liés à l’exploitation ancienne de ce site (Mine de Zinc, de Plomb et d’Arsenic) ainsi qu’à l’inaction des pouvoirs publics concernant sa gestion. (suite…)

Affiche réunion 21nov14 (suite…)

CN283001-88e89

La Société nationale de protection de la nature vient de publier, dans sa revue Le Courrier de la Nature, deux articles, signés François Ramade, Professeur émérite d’écologie à la Faculté des sciences d’Orsay (Université de Paris-Sud), et  André Picot, Directeur de recherches honoraire au CNRS, sur les conséquences de l’extraction des hydrocarbures de schiste sur l’environnement et la santé humaine.

Les hydrocarbures de schiste : un nouveau pavé dans la mare de la transition énergétique, 1ère partie : problèmes environnementaux liés aux méthodes actuelles d’extraction,  F. Ramade et A. Picot, Le Courrier de la Nature n° 283, pp. 25-31, lien : http://www.snpn.com/spip.php?article2064

Les hydrocarbures de schiste : un nouveau pavé dans la mare de la transition énergétique, 2ème partie : aspects sanitaires et contexte socio-économique français, F. Ramade et A. Picot, Le Courrier de la Nature n° 284, pp. 32-39 ; lien : http://www.snpn.com/spip.php?article2065

Envisagée dès 1974, peu après le premier choc pétrolier, l’extraction des gisements d’hydrocarbures continentaux «non conventionnels» a commencé à être mise en œuvre à une échelle industrielle vers 2004 en réponse à la hausse des prix du pétrole et du gaz. A son apogée aux Etats Unis, l’extraction des hydrocarbures de schiste est sur le point d’être envisagée en France : présentée comme alternative au nucléaire, elle entre aujourd’hui dans le débat sur le nouveau modèle énergétique français. Mais cet exemple américain est-il aussi facile à extrapoler à l’Europe et à la France en particulier ?

François Ramade et André Picot  proposent une analyse complète de la problématique liée à cette ressource énergétique, de ses impacts sur l’environnement (article du n° 283) et de ses retombées socio-économiques et sanitaires (article du n° 284).