Articles Tagués ‘Tethys Oil’

3 jours avant la fin du mandat du président Hollande, le Journal Officiel publie un arrêté « accordant la prolongation exceptionnelle du permis exclusif de recherches de mines d’hydrocarbures conventionnels liquides ou gazeux, dit « permis de l’Attila » (Meuse), aux sociétés Galli Coz SA et Tethys Oil AB ».

(suite…)

Ségolène Royal, ministre de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie, vient d’annoncer que la consultation pour le projet de « Permis de Calavon » (recherches d’hydrocarbures – gaz de schiste – dans le Parc naturel régional du Luberon) est immédiatement suspendue par une mesure conservatoire d’urgence.

Jean-Louis Joseph, Président du Parc naturel régional du Luberon et Président de la fédération des Parcs naturels régionaux, déclare se réjouire de cette décision, « qui fait suite à un entretien qu’il a eu au cabinet de la ministre mercredi 1er octobre à Paris, ainsi qu’’à l’émotion et aux vives réactions exprimées sur le territoire ».

Le président du parc naturel fait remarquer cependant que « suspension de la consultation ne veut pas dire annulation » : Jean-Louis Joseph aura l’occasion de rencontrer la ministre au Congrès des parcs naturels régionaux vendredi prochain à Troyes et sollicitera un nouveau rendez-vous au ministère prochainement afin que ce permis soit définitivement annulé pour ne pas entraîner des dégâts considérables et inutiles dans un territoire protégé.

http://www.laprovence.com/actu/region-en-direct/3067353/gaz-de-schiste-royal-suspend-la-consultation-sur-le-projet.html

Une pétition pour s’opposer à la signature du permis du Cavalon. Déjà plus de 40 000 signatures aujourd’hui.

https://www.change.org/p/mme-s%C3%A9gol%C3%A8ne-royal-stop-au-projet-de-forages-miniers-dans-le-parc-naturel-r%C3%A9gional-du-luberon

Luberon_topographic_map-fr

Marseille – Le parc régional du Luberon, qui regroupe 77 communes dans ce massif montagneux du sud du Vaucluse, a adopté une motion rejetant tout projet de prospection d’hydrocarbures, notamment le gaz de schistes, a-t-on appris mercredi auprès de ses responsables.

Les instances du parc du Luberon, qui représentent les 77 communes ont adopté à l’unanimité une motion contre l’attribution de permis de recherches de mines d’hydrocarbures liquides ou gazeux, a indiqué à l’AFP Serge Marty, adjoint au directeur du parc.

Le ministère de l’Ecologie a récemment mis en ligne une consultation publique, ouverte du 19 septembre au 11 octobre, préalable à l’attribution d’un permis de recherches d’hydrocarbures sur une surface de 870 km2 dans le parc naturel du Luberon, soit dans plus de 40 communes de ce parc.

Personne n’était au courant, nous l’avons découverte lundi 19 au matin, a indiqué M. Marty regrettant que tout l’aspect technique et géologique soient occultés de la consultation.

La suite sur : http://www.romandie.com/news/523123.rom

Michele-Rivasi_pics_390

Marseille – Des élus écologistes ont fait part vendredi de leur inquiétude après avoir découvert tout récemment l’existence d’une consultation publique du ministère de l’Écologie qui pourrait ouvrir la voie à la prospection d’hydrocarbures en plein parc naturel du Luberon.

Nous venons de découvrir cette semaine qu’une procédure de consultation préalable à l’attribution d’un permis de recherches d’hydrocarbures, sur une surface de 870 km2 dans le parc naturel du Luberon, était en cours. Les collectivités n’en ont absolument pas été informées, a dénoncé le bureau de la députée européenne EELV Michèle Rivasi.

Dans un communiqué commun, Michele Rivasi et José Bové, lui aussi député européen, ont dénoncé une fuite en avant à la recherche d’énergies fossiles. Depuis 2011, les collectifs locaux et les élus dénoncent les méthodes opaques d’attribution des permis de recherche d’hydrocarbures. A l’heure actuelle, les habitants se retrouvent devant le fait accompli, ont-ils ajouté.

La suite sur : http://www.romandie.com/news/521694.rom

Vent de colère chez les écologistes, qui craignent une future exploitation de gaz de schiste. Un arrêté accordant « un permis exclusif de recherches de mines d’hydrocarbures liquides ou gazeux » dans le Parc naturel régional du Luberon est en préparation au ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie. Il n’attend plus que la signature de la ministre, Ségolène Royal, et celle du ministre de l’économie, Emmanuel Macron. Le site Internet du ministère indique que la consultation du public sur ce projet, ouverte le 19 septembre, sera close le 11 octobre.

Luberon_topographic_map-fr (suite…)

Luberon_topographic_map-fr

Selon les élus écologistes, un arrêté autorisant une compagnie pétrolière suédoise à explorer les mines d’hydrocarbures en Vaucluse serait sur le point d’être signé. Ils appellent les citoyens à se mobiliser contre ce projet.

Voilà un dossier qui n’est pas enterré… celui de la recherche d’hydrocarbures en Vaucluse. Un nouveau permis d’exploration pourrait être accordé à la société suédoise Thétis Oil pour une durée de 5 ans.

48 communes vauclusiennes concernées

Cet arrêté ministériel est prêt à être signé par les ministres concernés – Ségolène Royal à l’Ecologie et Emmanuel Macron à l’Economie – après le 12 octobre. Ce permis dit de « Calavon » permettrait des recherches de gisements de gaz de schiste sur 880 kilomètres carrés, dont 832 en Vaucluse. 48 communes seraient concernées, de Cavaillon à Auribeau et de Cadenet à Saint-Saturnin-les-Apt. C’est donc l’ensemble du Parc naturel régional du Luberon qui serait touché.

http://www.francebleu.fr/infos/gaz-de-schiste/une-nouvelle-etape-vers-l-exploration-des-gaz-de-schiste-en-vaucluse-1800297

Gaz de schiste : l’exploration du Luberon relancée ?

C’est un document découvert sur le site du ministère de l’Ecologie. Un projet d’arrêté, pas encore signé, mais à la fin duquel les noms de Ségolène Royal, ministre de l’Ecologie, et Emmanuel Macron, ministre de l’Economie, sont déjà apposés. Un document qui mentionne les avis favorables des préfets de Vaucluse, des Alpes-de-Haute-Provence et des Bouches-du-Rhône, et dit attendre celui du conseil général de l’économie de l’industrie, de l’énergie et des technologies. Un document qui, en trois pages, explique qu’il sera accordé un permis exclusif de recherches de mines d’hydrocarbures liquides ou gazeux, dit “permis de Calavon”

http://www.ledauphine.com/vaucluse/2014/09/23/gaz-de-schiste-l-exploration-du-luberon-relancee

Retrouvez la mobilisation locale : http://luberon.fr/luberon/parc-naturel-regional/actu+gaz-de-schiste-dans-le-luberon+176.html